dimanche 9 janvier 2011

Le passé n'existe plus, le futur pas encore, seul le présent compte.

La religion est la preuve de la suprême vanité de l'homme. Elle lui permet d'être à l'image de sa création (Dieu) et de lui parler en tête à tête.

Le jour où tous les livres sacrés seront brûlés, l'homme aura alors vraiment trouvé son libre-arbitre.

La torture avilit le tortionnaire au rang des betes et anoblit le supplicie au rang des martyrs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Blogger Widgets