dimanche 20 novembre 2011

Un arbre



J'ai planté un arbre dans ton jardin
Qui donne comme uniques feuilles des billets d'argent
Mais pour pouvoir s'en servir, il faut attendre l'automne
Pour que tombe enfin le fameux pactole.
Hélas, un mauvais coup de zéphyr
Emporte bien au loin mon désir
Les précieux billets verts s'envolent
Comme de vulgaires papiers peints en longue farandole.
La honte s'empara de mon arbre dénudé
Qui, d'un manteau de neige, s'est vite emmitouflé.

J'ai planté un arbre dans ton jardin
Dont les fruits sont de magnifiques pièces d'or
Pour les cueillir, encore faut-il attendre l'été
Quand la dorure en reine se réveille
Sous l’œil ardent de son monarque soleil
Mais quel fût donc ce malheur !
L'or fondait en eau et, au sol, disparaissait
Quand arriva le moment de la plus forte chaleur.
L'arbre perdait ainsi son précieux métal.
Et je pleure le sort de sa couronne fatale.

J'ai planté un arbre dans ton jardin
En gage fort, j'opte pour l'arbre de diamants
Plus durs que le temps, ces éternels brillants
Aussi éclatants que la lumière y loge sa maison.
Et attendre enfin l'hiver, pour en faire la moisson
Mais, en vain, quand le froid débarqua
Transi, le cœur rigide de ces insensibles joyaux
Se brisa, sous le gel et d'un des plus sournois,
En millions de poussière, il s'éparpilla.
Dans les dunes de sable, son corps se mélangea.

Quoi planter maintenant pour le printemps prochain
Quand or, argent et cristal ont failli leur destin ?
Quel arbre bravera le passage des impassibles saisons
Qu'il vente, qu'il brûle, qu'il gèle plus que de raison.
J'ai planté un arbre dans ton jardin
Un puissant végétal qui me donnera à coups sûrs
Les plus belles des fleurs, les plus doux des fruits mûrs.
Ses feuilles sont d'un vert de l'espoir d'une nouvelle vie.
Ses fruits s'appellent Amour, Tendresse et Beauté, mon amie.

mardi 21 juin 2011

Aux singes hurleurs

Écoutez, écoutez la vibrante prière
De bien misérables vers de terre
Qui, dans l’obscurité de leurs ornières,
Rêvent de chaleur et de lumière.
Ils jurent, menacent et condamnent même,
En haranguant la foule à renfort d'oraisons.
De quel droit divin osent-ils frapper d'anathème
Ceux qui sont libres de pensée, de foi et de raison.
Ont-ils un cœur plus pur, ont-ils des mains plus blanches
Par dessus leur front fier scintille-t-elle mieux une sainte auréole ?
De ne point croire comme eux, est-on sur une mauvaise branche ?
Quand on descend tous du singe, on n'en fait pas sa gloriole.
Jadis, ils déifiaient sans comprendre les forces du naturel
Leur donnant corps, visage, sentiment et tout un amalgame.
Venait ensuite l'animal promettant l'après-vie au bien triste mortel
Sa dépouille embaumée attend encore et toujours la pesée de son âme.
Lassés enfin des bêtes, chez l'homme, on plébiscitait, à l’ère nouvelle, un remplaçant
D'un humble Homo Sapiens, par magie, ils en sortaient du sang divin
Leur seigneur tout puissant a maintenant ici bas son digne représentant
Tout de sa vie, ses faits et gestes, ils en ont fait un gros bouquin.
Saintes écritures sans doute mais, que peut-on dire de plus, de bien piètres lecteurs
"Tu ne tueras point". Ils ont tué pourtant et massacré encore plus que de raison
Transfigurant le monde en échiquier de chair et de sang pour assouvir leur rancœur.
Aux mauvais communiants, la torture pour l'aveu, le feu en guise d'absolution.
Le calcul était bon. Un esprit bien soumis est plus apte à la génuflexion et aux lâches boniments.
Pas le temps, même par oisiveté, de réfléchir, de découvrir les vraies, les seules et uniques lois.
La connaissance doit être bâillonnée, les vérités réfutées, halte aux apprentis magiciens. La science nous ment !
Et pourtant, la Terre tourne. Et pourtant, on descend bien du singe mais eux, pas de la croix.
Ils gagnent déjà l’éternité et si tu ne penses pas comme eux, ton âme est vite dénigrée.
"La fin du monde est proche. Le jugement est là. Depuis longtemps et maintenant, on vous le prévient".
Aux singes hurleurs, je leur dis : "Quand on descend du singe, on en garde les simagrées.
Comme votre paradis est triste et froid, réservé aux cabots mais interdit aux chiens."
Personne n'est empêché de croire mais le faire en silence et pas dans les vociférations.
Quand le verbe est violent et la voix bien trop forte, le message est comme néant.
Croire, prier, adorer qui vous voulez mais laisser vivre et penser, faites-en vos meilleures recommandations.
Que, par le nom de celui en qui vous croyez, votre parole soit sainte et votre esprit galant.

dimanche 19 juin 2011

Chute

Les anges tombent parfois de haut
Une panne d'ailes, ça doit bien sans doute exister.
Un défaut de plumage, une articulation vrillée
Ou encore tout bêtement par simple gravité.
Mais à quoi pensent-ils donc, ces damnés
Entre ciel et terre dans leur chute effrénée ?
A la légèreté des nuages traversés
Ou à l'impact final tant redouté ?
Non. Ils se disent : Les ailes vont-elles me repousser ?

mercredi 2 mars 2011

Faut il ecouter son coeur ?

"La raison fait l'homme mais c'est le sentiment qui le conduit."
Jean-Jacques Rousseau

Le cœur est une boussole particulièrement sensible au magnétisme des sentiments. Généralement, il vous donne la bonne marche a suivre sur l'océan des émotions. Mais méfiez-vous de ses imperfections et du chant des sirènes. Car si seul un amour sincère peut le faire s'orienter correctement, il peut vous faire perdre le nord et la raison quand des passions incontrôlables comme la jalousie, l'envie, le désir de possession, la frustration s'y emmêlent de trop les pinceaux. Gardez la tête froide ou équipez-vous d'un GPS de secours.

mercredi 16 février 2011

Friends

Don't forget that friends are only pieces of yourself scattered around in the Universe. Find them all and you'll be entirely found. Truly yours.

mardi 15 février 2011

A toi mon astre de minuit

ton corps est un jeune volcan en pleine eruption
qu'une pluie diluvienne ne pourra jamais refroidir
ton ame est la chaleur de la terre qui monte vers les nuages.
ton ventre est l'epicentre de seismes annonces
ta voix est comme un murmure du vent du sud
ton visage rayonnant illumine mes nuits sans sommeil

samedi 12 février 2011

Voler un sourire

On peut voler un sourire mais qu'est ce qu'un sourire sans ton visage ?
On peut voler un visage mais qu'est ce qu'un visage sans ton corps ?
On peut voler un corps mais qu'est ce qu'un corps sans ton coeur ?
On peut voler un coeur mais qu'est ce qu'un coeur sans ton ame ?
On peut voler une ame mais qu'est ce qu'une ame sans ton bonheur ?
On peut voler un bonheur mais qu'est ce qu'un bonheur sans ton sourire ?

mercredi 2 février 2011

Bonne annee du chat

Le commencement d'une nouvelle annee, l'annee du chat.

Pensees

Aimer mais pas enchaîner.
Embrasser mais pas étouffer.
Offrir mais sans exiger.
Parler mais savoir écouter.
Prendre mais pas posséder.
Conseiller mais pas critiquer.
Comprendre mais pas changer.
Voilà mes recettes de l'amitié.

mardi 18 janvier 2011

Exode


Exodus

Quand mon lit n'est plus mon lit
Quand mes draps ne retiennent plus mon odeur
Quand mes reves dorment bien ailleurs
Je suis en exode de ta vie.

Quand mes nuits blanches deviennent jour
Quand mes yeux s'alourdissent de sommeil
Et que, par habitude, a la vie, je m'eveille
Je suis en exode de ton coeur.

Quand l'espoir s'evade de l'hiver
Vers des terres au-dela d'insondables mers
Aux couleurs amazones, chaudes et de miel
Je suis en exode de ton ciel.

Et quand alors, me souviendrai-je
De ce que nos bras ont tant bien que mal rechauffe ?
Tous les mots du monde ne suffiront pas a etoffer
Car des silences sont plus precieuses que jamais

Quand ma route enfin s'arretera
Pres de ta tombe, je viendrai m'allonger
Pour attendre le grand sommeil allege
Je ne serai plus alors en exode de toi.

dimanche 9 janvier 2011










Le passé n'existe plus, le futur pas encore, seul le présent compte.

La religion est la preuve de la suprême vanité de l'homme. Elle lui permet d'être à l'image de sa création (Dieu) et de lui parler en tête à tête.

Le jour où tous les livres sacrés seront brûlés, l'homme aura alors vraiment trouvé son libre-arbitre.

La torture avilit le tortionnaire au rang des betes et anoblit le supplicie au rang des martyrs.

mercredi 5 janvier 2011

Nunca deixe que seus medos tornem-se obstaculos no caminho de seus sonhos.

Signification de mon nom

Ayant un grand charisme vous attirez beaucoup d'admirateurs/trices et êtes habituellement entouré/e par des amis et aimé/e. Vous appréciez beaucoup faire la conversation et les activités sociales. Meneur/se naturel/le et doué/e dans la communication, vous pourriez être destiné/e à vous diriger vers le domaine de l'écriture, ou des relations publiques. Vous êtes une personne qui a besoin de liberté pour se déplacer et d’un cadre constructif pour faire éclore vos idées créatrices.

Horoscope 5 Janvier 2011

Sintonize-se com pensamentos e atitudes que tragam expansão de horizontes, virginiano. Hora de vislumbrar as questões relativas ao lar, à família, à privacidade de um modo mais amplo. Se trilhar as mesmas estradas e continuar pensando igual não atingirá os horizontes amplos que almeja.

samedi 1 janvier 2011

Extrait d'amour 2011-1

Je t'enlacerai dans mes bras et te couvrirai de baisers fougueux.
quand ton corps sera engourdi de plaisir, je te penetrai de mon sexe au plus profond de toi jusqu'a te faire crier mon nom.

Je vais et je viens en toi et je te chevauche comme un cavalier fou de ton corps en poussees violentes et profondes que ton corps se cambrera de jouissances eperdues.
Blogger Widgets